FAQ

Au 08/08/2015, j’ai intégré ici la FAQ du site de Gérard PIGNE (voir page d’accueil).

 

CANON FT ET OBJECTIFS FD 28/01/2014

QUESTION
De Gilles :
Bonjour,
je souhaiterais savoir s’il est possible de monter un objectif FD ou FD new sur un boîtier Canon FT à monture FL.

REPONSE

Bonjour,
Il est possible de monter un objectif FD sur un boîtier FT à condition que ce soit un modèle dont on peut rendre  manuel le réglage de diaphragme :
Premières lignes de la rubrique objectifs;

Ce n’est pas possible avec les new FD

Cordialement


 

ENTRETIEN DE L’ETUI DU CANON F-1 (15/12/2013)

QUESTION

De Jean-Philippe :
Bonjour,
J’aime bien venir me rincer l’oeil sur votre site, surtout après avoir commencé une collection autour du système F1.
Dans la rubrique « vos appareils », vous invitez à « un coup de cire » ; quelle cire utilisez-vous pour donner un petit coup de jeune aux boîtiers ?
Merci.
Cordialement.

REPONSE

Bonjour Jean-Philippe,
Merci pour votre message.
L’étui en cuir du Canon F-1 se contente de cire incolore prévue pour l’entretien des cuirs que ce soit sacs ou chaussures.
Bien cordialement.


 

COMPATIBILITE MOTEUR MF (14/12/2013)

QUESTION

De Christian :
Bonjour,
> Le moteur MF du F1 est-il compatible avec les deux F1 : le F1 old et F1-n ?
> Cordialement.

REPONSE

Le F-1-N est pratiquement le même que le old, pas de problème, le  MF va bien dessus.


 OBJECTIFS FD SUR BOITIERS NUMERIQUES

Question posée par J.J.M. le 26/08/2013

Bonjour,
j’ai lu, avec une certaine émotion pour être franc, votre évocation de l’argentique sur votre site Fou du canon F1-old. J’en posséde 1 et 1 A1 plus quelques beaux objectifs FD. Je n’arrive pas à passer au numérique tout en en reconnaissant les mérites. Quels regrets de ne pas disposer de dos numériques adaptables sur ces boitiers!
A défaut de continuer à les utiliser, j’ai cherché à employer mes objectifs FD sur des boitiers modernes à l’aide de bagues d’adaptation. J’ai lu tout et son contraire sur ces bagues et les résultats que l’on obtient.
Quel est votre avis sur cette question ?
Peut on raisonnablement trancher cette controverse, c’est à dire peut on obtenir des photos de bonne qualité amateur en adaptant nos beaux FD sur des boitiers actuels (et si possible lesquels) ?
Merci pour votre avis.
Cordialement

Réponse :

Bonjour,
Après, comme bien d’autres amateurs, avoir fait des essais avec une bague d’adaptation j’en suis arrivé au raisonnement suivant :
Les objectifs FD ont été calculés il y a 40 ans pour des appareils argentiques. Les objectifs pour les appareils numériques sont calculés avec des moyens informatiques plus pointus pour des appareils numériques.
Nos soucis d’économie (parce que c’est notre point de départ du raisonnement) nous poussent à vouloir utiliser les anciens FD sur les boîtiers actuels aux dépends de la qualité du résultat. En final les photos qui en résultent ne sont pas au top niveau. Je viens de refaire l’essai de monter un Canon FD 100mm macro sur mon numérique (Canon EOS 50D)  avec une bague sans lentille et j’ai comparé les résultats avec un Sigma 180mm macro. Le résultat est très nettement en faveur du Sigma autant au niveau de la définition que du rendu des couleurs. Et pourtant le Canon FD 100 macro est un des meilleurs de sa génération et le Sigma que je possède date de 2005 et n’est donc pas le plus efficace aujourd’hui. Petites précisions : les 2 photos ont été prises à 5 minutes d’intervalle avec le même éclairage et avec un diaphragme fermé à F:11. Pas de correction sous Photoshop, juste un recadrage. Par ailleurs pour la plupart des objectifs FD (hormis macro et télé) il faut une bague avec lentille pour retrouver la mise au point à l’infini : on est donc dans une situation comparable à celle de l’utilisation d’un doubleur de focale qui double tout, y compris les défauts.
J’ai donc abandonné depuis pas mal de temps d’utiliser mes objectifs FD sur mon numérique. Bien sur je le regrette mais c’est déjà difficile de faire de bonnes photos alors autant éviter de se donner des moyens insuffisants.

Bonnes photos.

Bien cordialement.


 APPAREIL AU REPOS : armé ou non ?

QUESTION

Bonjour,
tout d’abord, merci pour votre site. Je photographie depuis des années avec un Canon FTb , 1er modèle (vous pouvez voir mes photos ici : http://flickr.com/gdelia ) et je me tourne vers vous pour vous poser une question à laquelle je n’ai pas trouvé de réponse sur le net. Alors voilà :Lorsqu’on n’utilise pas l’appareil (quelques jours, ou même quelques heures), est-ce ennuyeux si on le laisse armé ?
En espérant que vous pourrez m’éclairer…

Bien à vous,

REPONSE

Merci pour votre message. Je ne vois aucun inconvénient  mécanique à laisser le boîtier armé. Par contre il me semble préférable de le laisser en pause non armé car au moment de prendre la photo on armera et on tendra correctement le film. Par ailleurs en prenant l’habitude d’armer juste avant de déclencher on évite les déclenchements intempestifs et le gâchis de pellicule.
Quand l’appareil est vide et inutilisé pendant longtemps il est préférable de déclencher à blanc afin de soulager les ressorts des rideaux.

Bien cordialement


 SOUFLET MACRO : liaison avec le boîtier ?

QESTION POSEE PAR C.N.

tout ceci pour dire, que j’ai beaucoup apprécié l’article sur le soufflet, mais, je pense qu’un petit schéma et deux ou trois photos comparatives seraient sympa (même objet, mêmes réglages avec et sans soufflet), en particulier pour expliquer si les automatismes sont retransmis à travers un soufflet…
je m’explique :
je prends mon appareil avec son objectif, la vitesse et le diaphragme sont commandés par le boitier à l’objectif par tout un mécanisme subtile.

je monte un soufflet, qui s’allonge et est souple. alors, question : ces automatismes sont-ils transmis à l’objectif ou bien dois-je travailler entièrement en manuel, et s’ils sont transmis, le schéma vient montrer les engrenages et autres mécanismes qui le permettent…
je n’ai pas la réponse à cette question, certes philosophique, mais qui me tracasse.

REPONSE

2 cas de figure :
Sur l’ancien dit soufflet FL la commande du diaphragme de l’objectif se fait par une tringlerie. Lorsque l’on déclenche  le diaphragme est d’abord fermé (index du boîtier->tringle->index du soufflet) puis c’est l’obturateur qui entre en action.
Sur le modèle dit Autobellows c’est le déclencheur souple le plus court qui pousse l’index du soufflet pour fermer le diaphragme.
Dans tous les cas c’est la mécanique du boîtier qui synchronise les actions sur le diaphragme et l’obturateur.
Il n’y a aucun mystère de mécanique subtile dans ce système : il suffit de monter un objectif sur le soufflet et un déclencheur souple pour constater le fonctionnement.


 REMPLACEMENT PILE MERCURE

QUESTION PAR R.V.

Bonjour,
En parcourant les sites de discutions,je me rend compte que je ne suis pas le seul a avoir des difficultés a trouver une pile de remplacement pour ma pile au mercure qui a rendu l’âme J’ai vu qu’il était possible de <Bricoler> une pile de 10mm avec une bague en caoutchouc ou avec la pile au mercure,mais je ne suis pas outillé pour !!!
Existe t’il une pile compatible pour ce Canon FTb_QL ??
Dans l’attente de vous lire…
Cordialement.

REPONSE

Le plus facile est d’utiliser des piles alcalines PX625A que l’on trouve facilement. Ces piles délivrent du 1,5V. Il faut donc corriger les mesures de la cellule en conséquence en changeant la sensibilité ASA (molette à côté du déclencheur). 2 méthodes
1- faire un film d’essai en faisant varier la sensibilité et en notant les données de réglages pour plusieurs situations. Après développement conserver les données de la meilleure vue pour chaque cas.
2- Faire des mesures avec un reflex numérique (mesure intégrale,pas en mesure spot) et reporter les données observées sur le FTb.
Je sais, ce n’est pas facile.
IL est aussi possible d’utiliser une cellule à main et de ne pas mettre de pile pour la cellule du FTb.
Dernière méthode : utiliser la règle du F16 : soleil brillant : 100 ASA F16 1/125.
Voir sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_de_f/16

Cordialement

Ajout du 26/08/2013 :
Un réparateur qualifié me dit que la différence entre les 2 piles ne se traduit que par un écart de 1/4 de diaphragme donc sans incidence notable pour du N&B. Comme on ne trouve plus de pile au mercure impossible de vérifier mais j’aurais tendance à le croire. Donc pourquoi se casser la tête sur ce problème ?

Ajout du 06/08/2015

voir les suggestions sur le site de 35mm.com

se connecter


 

 

 

 

1 réflexion au sujet de “FAQ

  1. « Un réparateur qualifié me dit que la différence entre les 2 piles ne se traduit que par un écart de 1/4 de diaphragme » …
    Utilisant régulièrement un FTb et un old F-1 je peux préciser que la différence entre les 2 piles se traduit par un écart de 1 (je dis bien « un ») diaphragme, dans le sens que la pile moderne de 1,5V a tendance à provoquer une augmentation de l’élévation de l’aiguille d’exposition, ce qui provoque une sous-exposition artificielle. Dès lors, la parade est très simple: à chaque chargement d’une nouvelle bobine, je positionne sur l’appareil le chiffre ISO des sensibilités systématiquement à la moitié de ce qu’indique la pellicule. Cela revient à générer une surexposition artificielle de un EV, qui vient compenser la sous-exposition due à la pile de 1,5V.
    Et depuis, aucune photo loupée pour cause d’exposition erronée !

Laisser un commentaire