Viseur et verres de visée

Viseur

Le pentaprisme couvre 97% du champ réel de l’image. Il est complété latéralement par un petit prisme destiné à transmettre les indications du posemètre. Comme la fenêtre des mesures visible dans le viseur longe le bord extérieur de l’image, les indications du posemètre peuvent être lues sans déplacement de l’appareil par rapport à l’oeil; ceci facilite considérablement le réglage de l’exposition. D’autre part, et afin d’obtenir une image très lumineuse, les diverses surfaces réfléchissantes sont recouvertes d’un dépôt de vapeurs d’argent, ce qui accroît leur taux de réflexion et améliore la luminosité en général. Enfin, l’oculaire du viseur comporte deux prismes destinés à supprimer l’image dédoublée qui apparaît généralement dans la partie inférieure du champ de vision des réflex mono-objectifs classiques.

 

prisme F-1

Lentilles de correction dioptrique R

 

dioptries.2

Quatre types de lentilles de correction dioptrique interchangeables pour la myopie (lentilles concaves) et six types pour la presbytie (lentilles convexes) sont disponibles : R-0,5, R-2, R-3, R-4 (myopie), R-0, R+0,5, R+1, R+1,2, R+2 (presbytie).

Le F-1 se présente avec la lentille standard R-1.

 Verres de visée

Les verres de visée interchangeables sont composés du verre de visée proprement dit et d’un condensateur. Les matériaux utilisés et la précision de sa construction en font une surface de mise au point extrêmement précise et pour ainsi dire insensible aux variations de température. La principale caractéristique de ces verres de visée est un miroir semi-transparent, destiné à la mesure de la lumière, placé au centre du condensateur. Le taux de réflexion de ce miroir semi-transparent est absolument identique pour tous les verres de visée, et pour cette raison la mesure de la lumière est toujours parfaite, quel que soit le verre utilisé. Il ne sera jamais nécessaire d’effectuer une correction de l’exposition d’un verre de visée à l’autre. Le fait d’avoir adopté des cellules CDS à grande sensibilité a permis de réduire le taux de réflexion du miroir semi-transparent. De 30% sur le FT QL, ce taux a été ramené à 13% sur le F-1. Le verre de visée normal de type A est pourvu d’une plage centrale de mise au point par micro prismes. Parfaitement étudiés, ces micro prismes permettent d’effectuer une mise au point parfaite. A ce moment, ils deviennent pour ainsi dire invisibles.

A partir de 1976 les verres de visée ont une structure générée par laser, il sont désignés par deux lettres L-*. Ils rendent une image plus lumineuse et claire que celle des verres normaux.

 

bv000001.01
Verres de visée (Focusing screen)

 

Verre de visée L-A (à micro prismes)
Verre dépoli à lentille de Fresnel, avec télémètre central à micro prismes. Pour la photographie générale avec la plupart des objectifs, la mise au point s’effectuant à pleine ouverture ou à diaphragme fermé.
Verre de visée L-B (télémètre à coïncidence)
Verre dépoli à lentille de Fresnel et télémètre central à coïncidence. Idéal pour la mise au point à pleine ouverture avec des objectifs très lumineux. Ce verre ne convient pas pour la prise de vue rapprochée, la photo-macrographie, ni pour des objectifs peu lumineux ou nécessitant la mesure diaphragme fermé, car une moitié du télémètre s’assombrit.
Verre de visée L-C (entièrement dépoli)
Verre dépoli à lentille de Fresnel avec plage centrale claire dépoli fin. Pour effectuer le cadrage et la mise au point sans gêner la composition de l’image. Spécialement recommandé pour la photo-macrographie et la photographie au téléobjectif.
Verre de visée L-D (dépoli/quadrillé)
Semblable au verre L-C mais avec des lignes horizontales et verticales. Il est recommandé pour la prise de vue d’architecture et des travaux de reproduction pour lesquels un cadrage précis de l’image est essentiel. Particulièrement utile avec l’objectif à décentrement et bascule (TS) 35 mm.
Verre de visée L-E (télémètre à coïncidence/micro prismes)
Verre dépoli à lentille de Fresnel avec télémètre à coïncidence entouré d’une couronne de micro prismes. Permet d’effectuer une mise au point précise sur n’importe quelle partie du verre. Adapté à la photographie générale avec n’importe quel objectif.
Verre de visée L-F (à micro prismes, pour objectifs très lumineux)
Semblable au verre de visée L-A mais l’angle des micro prismes de la plage du télémètre est conçu spécialement pour les objectifs ayant une ouverture maximum de f/1,2-2,8. Ce verre de visée ne convient pas pour des objectifs à petite ouverture car la plage de micro prismes s’assombrit.
Verre de visée L-G (à micro prismes, pour objectifs peu lumineux)
Semblable au verre L-A, mais l’angle des micro prismes de la plage télémétrique est conçu spécialement pour les objectifs ayant une ouverture maximale de f/3,5 à f/5,6. Parfait pour la téléphotographie. Ne convient pas aux objectifs très lumineux car la mise au point serait imprécise.
Verre de visée L-H (dépoli à échelles)
Dépoli à lentille de Fresnel. Plage centrale à dépoli très fin, échelles horizontale et verticale graduées en millimètres. Parfait en prise de vue rapprochée ou d’architecture, photo-macrographie, travaux de reproduction où il est nécessaire de connaître la taille du sujet ou le rapport de reproduction.
Verre de visée L-I (à double réticule)
Dépoli à lentille de Fresnel et plage centrale claire de o,5 mm comportant un double réticule. Lors de la mise au point, déplacer légèrement l’oeil de gauche à droite. Si les réticules restent dans la même position par rapport au sujet, la mise au point est correcte. Recommandé en photo-micrographie, astrophotographie et autres travaux à fort grossissement.

Laisser un commentaire