Système C.A.T. (flash)

 

CAT.01

Le sigle CAT est formé des premières lettres de l’expression « Canon Automatic Tuning », en d’autres mots : réglage automatique Canon.
Il s’agit d’un système permettant d’obtenir des expositions absolument parfaites lors de prises de vues au flash, sans effectuer le classique calcul de l’ouverture à l’aide du nombre-guide du flash.
En couplant le flash et la distance de mise au point directement au circuit du posemètre du boîtier, le réglage de l’exposition au flash se fait désormais par superposition d’aiguilles dans la fenêtre de mesure du viseur, c’est-à-dire comme une mesure normale à travers l’objectif en plein jour.
Avec ce système, Canon ne se limite pas à « automatiser » la prise de vues au flash, il en améliore également la qualité. Le fait de coupler le flash au circuit du posemètre a, en effet, un but précis : tenir compte des différences de charge pouvant survenir dans le flash. A partir de ce moment, la position de l’aiguille du posemètre tiendra compte de trois paramètres : sensibilité de la pellicule, distance de mise au point (transmise électriquement) et taux de charge du flash (ou, en d’autres mots, variation de son nombre-guide). Cela revient à dire qu’à n’importe quel moment, il suffira de régler l’aiguille pilote sur celle du posemètre pour obtenir une exposition absolument parfaite.

Flash à couplage direct.
Nombre guide : de 12 à 20 à 100 ASA.
Température de couleur : 6000° K.
Angle d’éclairement : 55° (vertical et horizontal).
Durée de l’éclair : 1/1000 s.

Particularités.

  1. Comme toute variation du nombre guide est transmise au posemètre, l’exposition peut avoir lieu avant que le taux de charge du flash ne soit à son maximum.

  2. Suppression du calcul > nombre guide : distance = ouverture du diaphragme.

  3. Inutile de consulter le voyant pilote du flash, de déterminer la distance de mise au point, de calculer le degré d’ouverture du diaphragme, etc.

  4. Toutes les opérations peuvent être contrôlée dans le viseur.

  5. Comme le flash électronique ne doit pas être utilisé au maximum de sa charge, réduction de la consommation.

  6. Les distances de prise de vues minimale et maximale sont déterminées par les repères de sur- et sous-exposition.

Photographie au flash.

Le système F-1 offre deux possibilités : soit le système CAT dont il est question plus haut et qui fait appel au flash électronique spécial Canon Speedlite 133D, soit le système conventionnel avec un flash électronique autre. Comme le F-1 est un appareil à viseurs interchangeables, la semelle porte- accessoires a été placée sur le boitier même, de telle manière que le Coupleur de flash coiffe la manivelle de rebobinage. Deux Coupleurs ont été prévus : le Coupleur modèle D pour les flashs conventionnels, le modèle L pour le système CAT. La semelle porte-accessoires est dotée de deux contacts directs, l’un pour les flashs conventionnels, l’autre pour le couplage du système CAT. De plus une prise synchro-flash classique a été prévue sur le coté du boitier.
Le système CAT complet fait appel, outre à l’un des quatres objectifs dotés de l’ergot de couplage, au flashs Canon Speedlite 133D, au Coupleur L pour fixer le Speedlite sur le boitier, et à l’une des Bagues Flash-Auto, A, B ou A2 ou B2 destinées à transmettre la distance de mise au point au circuit du posemètre.
La tension du condensateur principal dans le flash et la distance de mise au point sont contrôlées par le circuit du posemètre, et l’aiguille de ce dernier se déplace en conséquence. Il suffit dès lors d’amener l’aiguille pilote sur l’aiguille du posemètre, et l’exposition sera parfaite quel que soit le taux de charge du condensateur.

Le Speedlite 133D est utilisé conjointement avec le coupleur L et l’une des bagues Flashs-Auto A, B A2 ou B2. Il y a donc en fait quatre jeux disponibles. Les Bagues A2 ou B2 ont été mises au point récemment pour permettre l’utilisation de l’objectif FD 35 mm f:3,5 avec le système CAT.

 

  1. Broche de couplage
  2. Fiche
  3. Câble
  4. Bouton de réglage (selon objectif)
  5. Repère noir
  6. Index blanc
  7. Bague de serrage
  8. Bague de réglage
  9. Index rouge
  10. Bouton de déblocage
  11. Sabot de fixation
  12. Contact synchro direct
  13. Contact pour système CAT
  14. Prise pour raccordement de la bague
  15. Griffe de couplage
  16. Index
  17. Bague de couplage de distance

Utilisation du système CAT.

  1. Coupleur L

    Le Coupleur L contient une pile HD de 1,3 V pour la transmission des signaux du système CAT et une pile MD de 1,3 V pour l’éclairage d la fenêtre de mesure. Cette deuxième pile a une autonomie de 40 h en usage continu. Pour mettre le Coupleur L en place abaisser son levier de fixation, le glisser sur la semelle porte-accessoires et relever son levier. La tension de la pile HD peut être vérifiée dès que le Coupleur L est en place.

  2. Flash Speedlite 133D

    Après l’avoir chargé de quatre piles AA, comme indiqué ci-dessous, glisser le Flash dans la griffe du Coupleur L après avoir placé l’interrupteur du boitier sur « OFF ».

  3. Bagues Flash-Auto A et B

    Choisir la Bague en fonction de l’objectif de l’appareil et la régler en conséquence. Pour le montage sur l’objectif, l’index blanc doit être face à la broche de couplage. Régler la bague de mise au point sur 1,2 m. pour un objectif 50 mm. et entre 0,5 et 0,6 m. pour un 35 mm. Ensuite placer la broche de couplage sur l’ergot de l’objectif en prenant soin de mettre l’index rouge de la bague soit en regard de l’encoche de la baïonnette qui sert à déterminer la position de l’objectif. Tourner la bague dans le sens des aiguilles d’une montre pour la bloquer. Brancher la prise du câble dans le sabot du Flash. pour enlever la bague, débrancher préalablement son câble et tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre tout en appuyant sur le bouton de déblocage. Détacher la bague de l’objectif quand la broche de couplage est en regard de l’index rouge.

     

  4. Préparation à la prise de vue

    Placer l’interrupteur du boitier sur « OFF-FLASH ». Régler la vitesse sur 1/60° sec. Allumer l’éclairage du Coupleur si la fenêtre de mesure n’apparaît pas clairement. Placer l’interrupteur du Speedlite sur « AUTO ».

  5. Prise de vue

    Effectuer la mise au point en vérifiant si l’aiguille du posemètre se déplace. Ensuite amener l’aiguille pilote sur l’aiguille du posemètre en tournant la bague du diaphragme. Appuyer sur le déclencheur.

    Tant que l’aiguille du posemètre reste sur un des repères rouges, il est impossible d’obtenir une exposition correcte étant donné que le sujet se trouve hors de portée du flash.

    Pour enlever le Coupleur L, débrancher d’abord le câble de la Bague Flash-Auto. Ensuite, abaisser le levier de fixation et glisser le Coupler L vers l’arrière.

Mise en place des Bagues Flash-Auto A2 et B2

  1. Régler la bague de mise au point sur une valeur supérieure à 1 m. de préférence sur l’infini.

  2. Placer l’index rouge de la Bague en regard de l’encoche de la baïonnette et tourner la Bague dans le sens des aiguilles d’une montre jusaqu’a la bloquer. Ensuite , tourner la partie arrière de la Bague, jusqu’à engager la griffe de couplage sur l’ergot. C’est pour faciliter cette dernière opération qu’il est indiqué de régler l’objectif sur l’infini avant de monter la Bague.

  3. Toutes les autres opérations sont identiques à celle des Bagues A et B.

  4. Pour retirer la Bague de l’objectif, abaisser le dispositif de blocage et tourner légèrement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour débloquer le verrou, et tourner ensuite jusqu’à amener le repère rouge à la position supérieure. Dès ce moment, il suffit de tirer légèrement sur la Bague pour l’enlever.

Canon Speedlite 133D

Bien que conçu spécialement pour le système CAT, ce flash peur être utilisé avec d’autres objectifs quand il est réglé sur « MANUAL ». Dans ce cas, le voyant-pilote ne s’allume qu’au moment ou le condensateur est entièrement chargé, ceci pour prévenir toute sous-exposition.

Coupleur de flash L

Ce Coupleur L est destiné exclusivement au système CAT. Pour faciliter les opérations dans les endroits sombres, il est pourvu d’un système d’éclairage de la fenêtre de mesure. Au cas ou il serait utilisé avec le Speedlite 133D mais sans le système CAT, un petit adaptateur est prévu pour maintenir l’ensemble fermement en place.

Coupleur de flash D

Ce Coupleur pour flash conventionnels se monte également sur la semelle porte-accessoires du F-1. Il est pourvu d’un contact central destiné à coupler directement les flashes électroniques pourvus d’un contact central. Pour les autres types de flashes, il est nécessaire de brancher la câble sur la prise synchro-flash située sur le coté du boitier.

Mise en oeuvre.

Ce système de flash est astucieux et facile à mettre en oeuvre.
Il se monte indifféremment sur le Canon F-1 et le Canon FTb.
Comme pour tout flash, vérifier la propreté des contacts des piles AA. Attention, pas de batterie rechargeable. Une fois les piles installées, on met l’interrupteur sur Auto. Le témoin de charge ne s’allume que si le flash est monté sur le flash coupleur L, lui-même monté sur le Canon F-1. Tant qu’il n’est pas installé, on pourrait croire qu’il ne fonctionne pas.
Utiliser exclusivement les objectifs possédant l’ergo de couplage :
Tourner la bague de mise au point de l’objectif pour la distance de 1,2m.
Positionner la fourchette de la bague sur l’ergot de l’objectif et appuyer sur le petit levier métallique de la bague pour tourner celle-ci dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à l’encliquetage. Vérifier qu’elle est bien accrochée sur l’objectif.
Brancher le connecteur sur le flash.
Régler la sensibilité de la cellule en fonction du film installé.
Régler la vitesse de l’obturateur sur 1/60 sec.
Mettre l’interrupteur de l’appareil sur OFF.
Allumer le flash et le coupleur L
Armer l’appareil.
Si la luminosité est trop forte, l’aiguille des diaphragmes ne bouge pas.
Faire le test dans une pièce sombre.
Faire la mise au point.
Régler le diaphragme à l’ouverture permettant aux 2 aiguilles de se superposer.

 

 

 

 

bv000046 C.A.T.

1 réflexion au sujet de “Système C.A.T. (flash)

  1. Ce système était innovant, et parfait : la seule manière d’obtenir un éclairement juste au flash, quelle que soit la distance, et surtout quelle que soit la couleur ou la réflectance du sujet. En proxi photo, c’était un régal. J’ai fait des tas de photos techniques avec le 50/3,5 exposées parfaitement.

Laisser un commentaire

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.